• Sur mon cahier d'écolier ... 1

    Sur mon cahier d’écolier, …

    J’ai esquissé une fessée.

    Fessée reçue pour insolence,

    De ce matin d’insouciance.

     

    Sur le chemin de la vallée,

    J’avais croisée un cantonnier.

    Dans sa brouette, il déposait,

    Les feuilles mortes ramassées.

     

    L’opportunité de rigoler,

    Domina bientôt ma pensée.

    Qu’aller dire le cantonnier

    En voyant sa brouette renversée ?

     

    Sûre de moi et sans réfléchir,

    Je le contourne sans mot dire,

    Et dans un geste précis,

    Je renverse l’objet du délit.

     

    Le cantonnier entendant le bruit,

    Se retourna rapidement vers lui.

    Et dans un cri de tonnerre,

    Vociféra mes manières.

     

    "Sale gamine effrontée,

    Sais-tu ce que tu mériterais ?"

    Trop sûre de moi je le défiais,

    « C’est pour votre santé ! ».

     

    A la vitesse de l’éclair,

    Le cantonnier repère

    L’occasion qui lui était donnée,

    De fesser une jeune effrontée.

     

    Il me saisit alors le bras,

    et vers la brouette me tira.

    « Poses tes mains sur les poignées,

    Je vais te donner une fessée. »

     

    J’ai cru qu’il plaisantait

    Et tentait de m’esquiver.

    Sans nul doute de cette position

    Je n’avais voulu la sanction.

     

    Sur mes fesses bien exposées,

    Il commençait à claquer.

    Je n’osais pas crier

    Au risque d’ameuter le quartier.

     

    Pensant cela terminé,

    J’allais me redresser,

    Lorsque je sentis brusquement,

    Ma jupe se lever tel un coup de vent.

     

    La fessée repris sa cadence

    Il disait que j’avais de la chance,

    Qu’aujourd’hui sa bonne humeur,

    Adoucissait sa fureur.

     

    Les claques faisaient mal.

    Espérant influer sur son mental,

    J’émis quelques cris

    Priant qu’il m’ait compris.

     

    Que nenni ! je n’avais pas fini.

    La culotte jusqu’au pied descendit,

    M’exposant à tous les passants

    Qui me regardaient en riant.

     

    « Bravo cantonnier ! Elle a voulu

    Cette fessée cul nu dans la rue. »

    Le rouge aux joues me monta

    Et sans mot dire à la fin me leva.

     

    Les yeux baissés, une dernière fois,

    Le cantonnier me rappela,

    « Ne t’avise plus de recommencer

    Si tu tiens à ta dignité. »

     

    Je repris mon chemin

    Et de mon regard malin

    Je revivais cette fessée,

    Qui m’avait tant émoustillé.

     

    Si tu crois cantonnier

    Que jamais je ne referai ?

    C’est une douce illusion

    Qui rythmera les saisons.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    LAdy
    Dimanche 16 Mars 2014 à 14:29

    J'adore ma grande une belle betise ca ^^

    2
    Dimanche 16 Mars 2014 à 14:40

    ^^ les cantonniers n'ont plus qu'à bien se méfier maintenant. intello

    3
    vilaingarnement
    Dimanche 16 Mars 2014 à 16:21

    j'adore , que dis-je  JE KIFFE ma puce

    4
    Dimanche 16 Mars 2014 à 16:32

    J'en referai alors. Merci ^^

    5
    Chipinette
    Dimanche 16 Mars 2014 à 17:54

    Excellent, continue ainsi, tu as une superbe écriture!! j'adore!! et surtout continue à faire autant de bêtises, je suis morte de rire en te lisant sur PPM!!! cool

    6
    LAdy
    Dimanche 16 Mars 2014 à 18:25

    l'encourage pas Chipinette to plait pense au povre fessonantes et a moi aussi qui essai de la calmer un peu pfff  d'ailleur me demande c'est la fesseuse qui parle (et qui veut voir ses fesses rougir) ou la chipie qui adore taquiner du fesseur ???

    7
    Dimanche 16 Mars 2014 à 18:27

    Merci Chipinette.  Oh quel bon conseil je reçois là. Je vais m'empresser à bien le retenir. 

    8
    Chipinette
    Dimanche 16 Mars 2014 à 19:38

    c'est toi Lady qui dit cela?? mais bien sur qu'il faut taquiner les fesseurs!! sinon ils s'ennuient et nous sommes attentives à stimuler leurs neurones winktongue!! je précise bien les fesseurs et non les fesseuses.

    9
    Dimanche 16 Mars 2014 à 21:52

    Nan ! Nan les fesseuses aussi, pas de différences. hihihihi Et c'est toi qui a dit que je devais surtout continuer et j'ai la preuve. Gnarf gnarf gnarf.

    10
    Lady
    Vendredi 21 Mars 2014 à 14:04

    Micaiah pas de betise voyons u_u surtout avec Chipinette qui passe de chipie à fesseur plus vite que son ombre

    11
    Vendredi 21 Mars 2014 à 14:42

    Lucky Chipinette, telle est son nom. Je sens que je vais lui réserver un poème digne des héros du far west. ^^

    12
    chipinette
    Vendredi 21 Mars 2014 à 15:04

    Mdrrrrrrrrrrrr bon dernier essai avant abandon!!! Micaiah, on ne peut pas comparer une fesseuse avec une chipie fesseuse!! donc ces dernières on ne les embête pas, au contraire....

    13
    Vendredi 21 Mars 2014 à 15:19

    ouais bravo, la chipie a réussi à écrire son commentaire. J'y comprends rien au chipie/fesseuse. ça me perturbe même, parce que je sais jamais qui j'ai en face. Si tu veux bien, tu m'expliqueras. Mais en attendant pour moi, y a le mot qui ne faut pas prononcer : fesseuse (chut)

    14
    chipinette
    Vendredi 21 Mars 2014 à 17:16

    mais les fesseuses sont les plus adorables!! rien à voir avec les fesseurs!!! et puis les chipies surtout n'ont rien à voir avec les chenapans!! nous les chipies on est extrêmement sages, des anges, des amours, on fait juste quelques petites bêtises pour que les fesseurs ne s'ennuient pas, c'est tout!! quand je dis, notre bonté nous perdra!! happy

    15
    Vendredi 21 Mars 2014 à 17:26

    cool j'adore ^^ Mais je me demande si tu veux pas aussi échapper au tourment des ses messieurs fesseurs ? ^^

    16
    chipinette
    Samedi 22 Mars 2014 à 12:09

    mais comme toi Micaiah!!! et mes fesses s'en portent mieux!! yes

    17
    Samedi 22 Mars 2014 à 12:35

    yes ^^ 

    18
    Maître Ours
    Samedi 22 Mars 2014 à 18:29

     Il semblerais qu'ici les chipies ne soient pas surveillées et que donc comme dit l'adage " le chat n'est pas là les souris dansent" J'espère simplement que la congrégation des fesseurs et autres éducateurs vas venir y mettre bon ordre

    19
    Samedi 22 Mars 2014 à 18:39

    Bienvenue Maître Ours dans le monde magique de Micaiah. Ici, le dieu Fessé bénit les chipies et les chenapans. Vous pensez bien, que si un fesseur passe par là, il va forcement être mis à rude épreuve. Seriez-vous prêt à prendre ce risque ? 

    Les coupines et les coupains, me laissez pas tomber hein !!

    20
    Chipinette
    Samedi 22 Mars 2014 à 23:20

    t'inquiète pas Micaiah, les ours grognent mais ne sont pas méchants, et là il devrait hiberner notre célèbre nounours!!!


    et tu as tout mon soutien!!!


     

    21
    Dimanche 23 Mars 2014 à 11:08

    cool yes. Vais quand même le chatouiller après tout il est du côté obscur de la force. intello

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :